Tous les articles pour 2013

  • Bien gérer la localisation des sites en CSS3 et HTML5

    Il y a des solutions simples pour gérer avec une feuille CSS l'affichage de différentes langues. Vous vous êtes peut-être déjà confronté à un problème similaire : votre super menu s'affichant en ligne est parfait dans la langue des Vulcains avec une taille de caractère mais malheureusement ne l'ai plus avec la langue des Na'vis.

    Quand votre site sera déployé pour des localisations différentes, les feuilles CSS ne pourront alors pas être les mêmes et vous allez maintenir autant de fichiers différents que de localisation ? C'est ce que vous ferriez en faisant un très mauvais choix. Arrêtons-nous 5 minutes pour explorer une piste bien pratique pour assurer la maintenance d'une feuille CSS et de ces différentes localisations.


  • Node.js : le guide pour convaincre son Boss

    On parle souvent de la grande vélocité de Node.js et de son brillant avenir. Mais il n'est pas toujours judicieux de l'utiliser. Pour certains cas d'utilisations, c'est le meilleur choix à faire (application web temps réel). Pour d'autres cas, ça le deviendra mais c'est encore un peu tôt (CMS web). Et pour d'autre il ne sera jamais réellement adapté (intelligence artificielle). Voici l'adaptation française d'un article de Felix Geisendörfer, contributeur Node.js. Il nous explique de manière pragmatique comment raisonnablement et rationnellement il est possible d'utiliser Node.js pour son business.

    « Maintenant que vous êtes au point sur l'utilisation de Node.js, il est temps de convaincre votre boss. Enfin peut-être. J'ai eu l'occasion de conseiller différente entreprise sur la question : Node.js est la bonne technologie ? Et parfois, la réponse est tout simplement non.

    Ce guide est ma collection opiniâtre des conseils pour ceux d'entre vous qui veulent savoir si Node.js fait sens pour leur entreprise, et si oui, comment convaincre la direction.


  • Les concepts autour du Responsive Web Design

    Le « Responsive Web Design » comme son nom l’indique est le concept de « Responsive Design » adapté au Web. Il est parfois raccourci par le terme « RWD » ou simplement par « Responsive ».

    Responsive Web Design
    Source : www.tridentdesign.com

    Dans la majorité des cas d’utilisations, il est utilisé comme raccourci pour désigner la version Mobile d’un site web originalement conçu pour un écran d’ordinateur.

    La vérité est que le Responsive Web Design n’est qu’un des nombreux concepts appliqués à un site web pour le rendre « utilisable agréablement » sur mobile tout en sachant qu’il ne se limite pas qu’aux mobiles et qu’il vaut tout aussi bien pour :

    • une tablette,
    • une phablette (terminal intermédiaire se situant entre le smartphone et la tablette),
    • un ordinateur et tous ses types d’écrans (HD, 3D, tactile),
    • une télévision numérique,
    • un tableau de bord de voiture,
    • une console de jeu portable,
    • …et tout appareil capable d’afficher un site web par l’intermédiaire d’un navigateur web.

    En plus du fait que Responsive Web Design ne signifie donc pas obligatoirement « version mobile », il est le porte étendard d’une liste de concept comme l’« Adaptative Web Design ». Difficile de comprendre ce dont on parle réellement quand il est question de Responsive Web Design.


  • Les balises h1 multiples autorisées en HTML5

    C'est suite à plusieurs conversations m'invitant à ne pas utiliser de multiples balises h1 dans mes intégrations HTML (et plus récemment une demande « insistante » sur le fait de ne pas le faire) que je me vois forcé de marcher sur les pas de Raphaël Goetter -qui avait déjà abordé le sujet- pour expliquer pourquoi : en plus d'être tout à fait valide, cette pratique est bénéfique.

    Tout document HTML5 dispose de cloison de contenu (Sectionneur de contenu) que sont article, aside, nav et section. Ces zones de contenu peuvent chacune contenir une balise header et footer (ne cloisonnant pas elles-mêmes le contenu) et de multiple éléments de titrage (Titre en HTML) allant de h1 à h6.

    Bien que l'utilisation de plus d'une balise h1 ai pu rationnellement laisser à débattre (même si techniquement les standards ne l'interdise pas), les recommandations et même l'interdiction d'une telle pratique ne sont plus pertinentes et rationnelles à l'heure du HTML5.


  • Problème de z-index et priorité d'affichage

    Je rencontre souvent des personnes se plaignant de problèmes de z-index et qui les évitent ou se contente de dire que les z-index ça pose problème. Bien souvent le problème vient du fait que le développeur ne s'attend pas à ce que la priorité d'affichage des z-index fonctionnent en cascade dans le DOM. Voyez plutôt l'exemple suivant :


  • Les types en JavaScript : pour tout savoir !

    Mais le JavaScript n'est pas typé ? Mais si, il y en a 13 ! Ah non, il y en 7... Bah il me semble qu'il y a Object, Function, Array, Math, String, Number, Boolean. Et tu fais quoi de RegExp ? Attends, Function c'est pas un type, c'est un sous type mais Null c'est un type... ? Ho là là...

    Si vous faites du jQuery à vos heures ou même pas mal de JavaScript sur vos sites web, il est temps d'apprendre tout ce qu'il y a à savoir sur le typage implicite de JavaScript, car oui : contrairement à ce que certain vous ont dit, JavaScript manipule des éléments typés, on peut même dire que le JavaScript est faiblement typé et dynamiquement typé si vous voulez tout savoir. Les fonctions (et les instances) Object, Function, Array, Date, String, Number, Boolean, RegExp, Error ou encore les objets globaux, Math et JSON : tous sont d'un seul et même type, le type Object. Pourtant String, Number et Boolean sont eux-mêmes un type à par entière en plus des deux petits spéciaux les type Null et Undefined.

    Si vous deviez retenir quelques trucs rapidement à propos du JavaScript et des types ça serait que :

    • Le JavaScript n'a que 6 types : Object, Number, String, Boolean, Null et Undefined.
    • À part le type Object : les 5 autres types sont dit des types primitifs.
    • Les types Null et Undefined sont des types spéciaux.
    • La Function n'est qu'un type Object qui peut être exécuté et instancié avec « new ».
    • Array, Date et RegExp sont des types Object instanciables (Function).
    • Math et JSON sont simplement un type Object (ne s'instancie pas avec « new »).
    • Bien que Number, String et Boolean soient des types primitifs, il existe un équivalent de type Object instanciable (Function) pour chacun d'eux (à ne pas confondre).
    Les 6 types en JavaScript
    Les 6 types en JavaScript

    Je vais dans un premier temps vous proposer la traduction d'un article de Dmitry Baranovskiy —développeur JavaScript expérimenté— qui explique très bien les types en JavaScript. Je lèverai le doute sur le fameux sixième type (Null ou Function). Et je vous fournirai des lignes de code test pour mettre en évidence ce qui a été expliqué.

    Dans cet article les propos entre [ ... ] sont les miens ainsi que ceux qui ne sont pas entre « ... ».

    Pour finir, bien que l'auteur vous encourage à lire les spécifications officielles (pour les initiés), je vous encourage pour ma part à lire JavaScript Eloquent (disponible en français ici).


  • Installer et utiliser Node.js sous Windows

    Je vous propose à travers cet article de découvrir Node.js pour le système d'exploitation Windows 7, 8 et 10. Node.js est multi-plateforme et s'exécute tout aussi bien sous Unix que sous Mac. Mais QUID de Windows ? Vous allez voir que c'est assez trivial même si certains modules dépendent de quelques logiciels externes pour compiler (python27, msvc2013). Assez rapidement donc, il vous sera possible de développer des sites web et applications web très interactives et avec une grande vélocité d'exécution le tout avec JavaScript !


  • La Flemme empathique ou Flemme par empathie

    Avez-vous déjà ressenti de la Flemme empathique ? Mais qu'est-ce que c'est au juste la Flemme empathique ou Flemme par empathie. Je ne sais pas réellement le définir ; ça s'apparente à « ne pas vouloir déranger » ou encore ça signifie ce que ça signifie : avoir la flemme à la place de quelqu'un.


  • Développer en JavaScript côté serveur avec Node.js

    N'avez-vous jamais rêvé de manipuler votre DOM aussi facilement côté serveur que dans votre navigateur ? N'avez-vous jamais cherché un équivalent à Vanilla JS côté serveur dans l'espoir de manipuler aisément les fragments de DOM de vos moteurs de template avant envoie côté client ? Êtes-vous tombé amoureux de JavaScript ? Ce langage étrange qui semble plat, mais qui est finalement objet, sans type mais finalement typé, procédurale mais finalement événementiel, mono-thread mais finalement multi-traitement asynchrone...

    Et si vous réalisiez vos développements Back-end en JavaScript ? C'est possible avec Node.js !


  • Une alternative au Switch, c'est possible en JavaScript

    Vous connaissez tous l'instruction switch en JavaScript ; c'est une bonne alternative à la suite d'instruction if, else if, else if, else if... else dans le cas de choix multiples. Et si vous vous en débarrassiez pour quelque chose de plus simple concis ?


  • Faire des bordures en image sans la balise Table

    Beaucoup de design demande que les bordures des cadres de contenu soient des images pour avoir des bords aux motifs complexes ou faire des effets d'ombre. Bien qu'il existe des propriétés CSS3 qui gèrent cela à présent, la compatibilité sur tous les navigateurs ne sera possible que si ceci est réalisé avec du CSS standard et du HTML.